Plusieurs systèmes

Il existe trois techniques dans la confection d'une toiture en chaume.

Tous les systèmes nécissitent une épaisseur de toit de 32 cm et une avancée du toit minimale de 45 cm sans charpente (45°). Les couches de chaume couvrantes sont posées du bas vers le haut. Nous procédons couche après couche, en commençant chaque fois par la latte de couverture en chaume, où nous posons, répartissons, façonnons et attachons le chaume. Le chaume est fixé à l'aide de barres galvanisées et des liens en Inox.

 

Les systèmes ci-dessous sont décrit par ordre croissant de protection contre l'incendie.

La construction ouverte traditionnelle (la moins protégée contre l'incendie)

Méthode

Le système traditionnel est posé sur la construction ouverte. Les couvertures en chaume sont posées horizontalement et les chevrons verticalement. Ces derniers sont soutenus, en fonction de la hauteur, à plusieurs endroits. Sur demande, il est possible de commencer par la pose d'une couche de couverture d'environ 3 cm sur les lattes, ce qui évite au chaume couvrant de glisser par-dessous les lattes.

Avantages:

  • Aspect esthétique car le chaume est visible par en dessous.
  • Ventilation très efficace
  • Idéal pour carport, poolhouse, pergola, remise,...
  • Longue durée de vie grâce à la ventilation parfaite du chaume.

 

La toiture à visser semi-ouverte

Présentant les mêmes risques d'incendie que la construction ouverte, mais il y a une paroi entre l'intérieur et la toiture en chaume.

Méthode:

Pour la construction semi-ouverte, on utilise un écran de sous-toiture ou de l'isolation, après quoi des lattes sont fixées tous les 30cm à l'isolation ou à l'écran sous-toiture. Cela permet au chaume de respirer.

Avantages:

  • Vous pouvez poser une isolation ou une séparation résistante au feu sur les chevrons.
  • Cette séparation vous permet d'avoir un grenier propre.
  • La ventilation équivaut à celle d'une construction ouverte traditionnelle.
  • Plus longue durée de vie car le chaume peut respirer.

La toiture à visse fermée ( la plus protégée contre l'incendie)

Méthode

Pour les constructions fermées ou les toitures à visser, le chaume est vissé sur une base compacte à l'aide de vis en inox auxquelles est relié du fil en inox. Le matériau utilisé est une plaque de 18 mm pouvant varier en épaisseur, mais doit être doté d'une force de traction élevée. Il est recommandé de poser un écran de sous-toiture ou un écran résistant au feu.

Avantages

  • C'est le système le mieux protégé contre l'incendie
  • L'intérieur est soigneusement achevé, ce qui évite d'avoir de la poussière ou de l'humidité
  • Valeur d'isolation +1.2
  • Coûts énergétiques inférieurs avec une construction fermée

Ecrans sous-toitures

Pour protéger l'OSB pendant les travaux, il vaut mieux de poser un écran de sous-toiture.

Vous avez le choix entre 2 options.

Korafleece plus :

-Pour un toit parfaitement étanche au vent et aux intempéries.

-Hautement perméable à la vapeur et présente un vieillissement idéal.

-Réaction au feu Classe E  En 13501-1

Ecran sous-toiture ignifugé : Trio Longlife Extra :

-Sous-toiture extrêmement résistante au U.V., étanche à la pluie et perméable à la vapeur.

-Réaction au feu Classe B   En 13501-1